comments

Addis Abéba, le 22 février 2012 : Le Président de la Commission de l'Union africaine (UA), Jean Ping, se félicite de l'adoption, aujourd'hui, par le Conseil de sécurité des Nations unies de la résolution 2036 (2012), qui renforce significativement le dispositif de soutien des Nations unies à la Mission de l'UA en Somalie (AMISOM).

Cette résolution intervient en réponse à la demande formulée par le Conseil de paix et de sécurité (CPS) dans son communiqué du 5 janvier 2012. Dans ce communiqué, le CPS, après avoir approuvé le Concept stratégique pour la nouvelle phase des opérations de l'AMISOM, élaboré conjointement par l’UA et les Nations unies, a exhorté le Conseil de sécurité à examiner rapidement et à autoriser le soutien nécessaire pour la mise en œuvre immédiate du Concept, afin de tirer parti de l’opportunité sans précédent née des opérations menées contre Al Shabaab dans différentes parties de la Somalie et, partant, consolider les gains réalisés sur le plan sécuritaire et faire avancer le processus de paix.

En particulier, la résolution appuie la décision prise par le CPS d’accroître le personnel en uniforme de la Force de l'AMISOM de 12.000 à 17.731 éléments; élargit, en conséquence, le dispositif de soutien des Nations unies à la Mission; et autorise l'inclusion, dans le dispositif de soutien, du remboursement des multiplicateurs de force nécessaires.


Le renforcement de l'effectif de l’AMISOM facilitera l'intégration des troupes djiboutiennes et kenyanes dans l'AMISOM, dont la mission est d’apporter un soutien aux Institutions fédérales de transition (TFIs) de la Somalie dans leurs efforts de stabilisation et de promotion du dialogue politique et de la réconciliation.

Le Président de la Commission remercie le Conseil de sécurité et le Secrétaire général des Nations unies, pour la décision prise aujourd'hui. Il a déclaré:

« Avec la résolution adoptée aujourd'hui, une étape importante a été franchie. La décision prise par le Conseil de sécurité est un témoignage supplémentaire de l'engagement des Nations unies à aider l'AMISOM et les dirigeants somaliens à consolider les gains importants réalisés sur le terrain et les progrès enregistrés en vue du parachèvement du processus de transition. La résolution est également une indication claire de l'importance que le monde attache aux efforts de l'UA en Somalie et la reconnaissance que l’action de l’AMISOM est vitale pour la sécurité mondiale et régionale, y compris la lutte contre le terrorisme et la piraterie. De manière plus générale, il s’agit d’une étape importante dans les efforts que déploient l'UA et les Nations unies pour bâtir un partenariat novateur et tourné vers l'avenir, afin de relever les défis énormes de la paix et de la sécurité en Afrique».

Le Président de la Commission note que l'adoption de la résolution intervient à la veille d'une importante réunion à Londres, qui examinera tous les aspects de la situation en Somalie, aux fins de faciliter une approche globale et coordonnée et de mobiliser un soutien supplémentaire aux efforts déployés sur le terrain par les dirigeants somaliens et l'AMISOM.

Le Président de la Commission souligne que l'AMISOM a achevé avec succès la première phase de son concept d’opérations initial, en aidant le Gouvernement fédéral de transition (TFG) à sécuriser la capitale somalienne, Mogadiscio. « Avec l'intégration des nouveaux contingents, la deuxième phase des opérations - l'expansion hors de la capitale - a maintenant commencé», a t-il dit. «A cet instant critique, je me félicite de la contribution croissante de la région et de l'intégration des forces djiboutiennes et kényanes, maintenant placées sous le contrôle de l'AMISOM, qui se joindront à un nombre croissant de troupes du Burundi et de l'Ouganda. Je me réjouis également de l’assistance inestimable apportée par
l’Ethiopie, et rends hommage aux Forces nationales de défense de l’Ethiopie et aux forces du TFG, qui, avec le soutien et la coopération de la population locale, viennent de prendre le contrôle de la ville de Baidoa au groupe terroriste Al Shabab, et ce après la libération de Beledweyne et d’autres zones».

L'adoption par le Conseil de sécurité de la résolution renforçant l’appui à l'AMISOM et la tenue de la Conférence de Londres sont la preuve d'un sens renouvelé de l'urgence et de volontarisme de la part de la communauté internationale pour saisir l’opportunité qui s’offre, afin de faire avancer la cause de la paix et de la réconciliation en Somalie.

Posted by Tchioffo Kodjo
Last updated by Lulit Kebede

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse abrahamk@africa-union.org

COMMENTS