comments

Abuja, Nigéria, 27 février 2024 : Les départements des Affaires Politiques, de la Paix et de la Sécurité de la Commission de l’Union africaine (CUA) et de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) ont tenu une réunion de consultation technique les 26 et 27 février 2024 à Abuja, au Nigeria, afin d’intensifier la coopération institutionnelle, la coordination et le partenariat pour améliorer la bonne gouvernance, la paix, la sécurité et la stabilité dans la région de l’Afrique de l’Ouest et, par conséquent, sur l’ensemble du continent.

La réunion s’est appuyée sur le protocole d’accord de 2008 entre l’Union africaine (UA) et les communautés et mécanismes économiques régionaux (CER/MR) et visait à renforcer la collaboration entre la CUA et la Commission de la CEDEAO. Les participants ont convenu de favoriser la coordination et la collaboration stratégiques entre les deux institutions dans des domaines clés en vue d’harmoniser les efforts régionaux de diplomatie préventive ; de créer des synergies sur l’alerte précoce régionale ; de renforcer la Force Africaine en Attente ; de renforcer les efforts collectifs de diplomatie préventive et de soutenir les efforts de diplomatie préventive régionale.

Dans le cadre de la première réunion d’une série de consultations prévues par l’UA et les CER/MR pour intensifier le partenariat institutionnel, les délégués ont réfléchi aux moyens de relever les défis politiques et sécuritaires complexes au Sahel et dans la région de l’Afrique de l’Ouest au sens large, conformément à la Vision 2050 de la CEDEAO et à l’Agenda 2063 de l’Union Africaine.

Les participants ont également convenu de l’impératif d’améliorer les consultations entre le Conseil de Paix et de Sécurité (CPS) de l’UA et le Conseil de médiation et de sécurité (CSM) de la CEDEAO.

En outre, les conclusions de la consultation comprenaient l’élaboration de modalités de coordination pour faire face aux transitions politiques dans la région, la revitalisation des consultations annuelles entre le Système continental d’alerte précoce de l’UA et le Système d’alerte précoce de la CEDEAO, ainsi que la collaboration étroite pour soutenir les processus et la gestion des élections. Enfin, les consultations ont souligné la nécessité de renforcer la synergie entre la Force africaine en attente et la Force en attente de la CEDEAO, entre autres.

Alhaji Sarjoh Bah, Ph.D., Directeur de la Gestion des Conflits au Département des Affaires Politiques, de la Paix et de la Sécurité (APPS) de l’UA et Dr. Cyriaque Agnekethom, Directeur du Maintien de la Paix et de la Sécurité Régionale au Département APPS de la CEDEAO, ont dirigé les discussions au nom de l’UA et de la CEDEAO, respectivement.

Pour de plus d’information, veuillez contacter :

M. Paschal Chem-Langhee, Coordonnateur de la communication a.i. | Département des affaires politiques, paix et sécurité | Commission de l’Union Africaine| Courriel : chem-langheep@africa-union.org | Addis-Abeba, Éthiopie

Direction de l’information et de la communication, Commission de l’Union africaine I E-mail :  DIC@africa-union.org

Web : au.int | Addis-Abeba, Éthiopie | Suivez-nous : Facebook | Sur Twitter | Sur Instagram | Youtube

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse abrahamk@africa-union.org

TAGGED IN REGION(S) :
Headquarters - Addis ababa

COMMENTS