comments

Le Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine (UA), en sa 570ème réunion tenue le 21 janvier 2016, a adopté la décision qui suit sur l’épidémie à virus Ebola (EVD) dans les trois pays les plus affectés de l’Afrique de l’Ouest, à savoir, la Guinée, le Libéria et la Sierra Leone:

Le Conseil,

1.    Prend note de la communication faite par la Commission et du rapport général final de fin de mission de la “Mission de soutien de l’UA à la lutte contre l’épidémie à virus  Ebola en Afrique de l’Ouest (ASEOWA), ainsi que du rapport d’évaluation de l’action de l’UA contre l’épidémie à virus Ebola en Afrique de l’Ouest. Le Conseil prend également note des  déclarations faites par les représentants du Sénégal, pays assurant la présidence en exercice de la Communauté économique  des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDAO), de la France, du Royaume-Uni, de l’Union européenne, des Etats-Unis d’Amérique, ainsi que celle du représentant des Nations unies;

2.    Rappelle  toutes ses prises de position antérieures sur l’épidémie à virus Ebola (EVD) et plus particulièrement, son communiqué de presse PSC/PR/BR. (DLXV) adopté lors de sa   565ème réunion tenue le  17 décembre 2015;

3.    Félicite  la  Commission de l’UA et le Département des Affaires sociales, en particulier, pour leur leadership dans la réussite de la lutte contre l’épidémie à virus Ebola (EVD), ainsi qu’en faveur du redressement socio-économique en cours dans les pays les plus affectés de l’Afrique de l’Ouest, à travers l’ASEOWA. Le Conseil félicite  plus particulièrement les Volontaires de la santé déployés par l’ASEOWA, qui ont mis en péril leur vie pour en sauver d’autres. A cet effet, le Conseil demande à la Commission de marquer sa reconnaissance des efforts déployés par tous ceux qui ont participé à la lutte contre Ebola dans le cadre d’ASEOWA, y compris le personnel de la Commission;

4.    Félicite les autorités et les populations des trois pays les plus affectés de l’Afrique de l’Ouest, pour leurs efforts qui ont permis de parvenir à maîtriser, avec succès, l’épidémie à virus Ebola (EVD). Le Conseil les félicite en outre pour les efforts qu’ils déploient actuellement en vue de leur redressement socio-économique, et les exhorte à faire preuve de persévérance. A cet effet, le Conseil  réitère la nécessité  pour ces pays d’adopter une approche globale qui permettra de répondre à l’ensemble des conséquences sociales, psycho-sociales, économiques et politiques de l’épidémie à virus Ebola et d’investir davantage dans le renforcement des  systèmes de santé en vue de promouvoir la résilience nécessaire contre les menaces futures en matière de santé publique;

5.    Souligne  l’impérieuse nécessité pour la Commission de continuer d’assurer le suivi étroit de la situation post-Ebola dans les trois pays les plus affectés, même si l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) les a déjà déclarés exempts de l’épidémie d’Ebola. Le Conseil  exhorte  par conséquent les trois pays les plus affectés à continuer de faire preuve de davantage de vigilance, compte tenu du risque d’une nouvelle éruption de la maladie et des cas de rechute, ainsi que de maintenir des mécanismes  de surveillance efficaces, y compris la surveillance transfrontalière;

6.    Souligne la nécessité d’accélérer la mise en place du Centre africain de contrôle et de prévention des maladies (CDC africain). A cet égard, le Conseil s’est félicité des efforts en cours par la Commission dans ce sens, ainsi que des démarches actuelles en vue de la mise en place du Corps des jeunes volontaires africains  de la santé;

7.    Souligne la nécessité pour l’OMS, dans le cadre des efforts de l’Afrique en matière de prévention, d’accélérer le processus de certification en vue de la production du vaccin contre Ebola;

8.    Exprime sa profonde appréciation  à tous les Etats membres de l’UA pour leur appui multiforme aux trois pays les plus affectés, et les exhorte à maintenir cet esprit de solidarité panafricaine qui sera déterminant dans la lutte efficace contre les épidémies de cette nature, ainsi que contre d’autres situations d’urgence complexes à l’avenir. Le Conseil exprime également sa profonde appréciation aux acteurs du secteur privé africain pour leurs nombreux gestes de générosité à l’endroit des trois pays les plus affectés par l’épidémie à virus Ebola (EVD). Le Conseil exprime en outre sa sincère appréciation  aux partenaires de l’UA, ainsi qu’à l’ensemble de la communauté internationale, pour leur soutien inlassable à la lutte contre cette épidémie, et les  exhorte à poursuivre leur appui aux efforts de redressement socio-économique post-Ebola dans les trois pays les plus affectés;

9.    Entérine  toutes les recommandations contenues dans ces deux rapports qui lui ont été soumis par la Commission. Le Conseil demande à cet effet à la  Commission d’adopter toutes les mesures de suivi nécessaires et de lui faire des mises à jour régulières  sur la mise en œuvre de ces recommandations;

10.    Décide de rester activement saisi de cette question.

Posted by Limi Mohammed

Nous utilisons des cookies sur notre site web et application mobile pour améliorer la présentation du contenu et l'expérience utilisateur. Nos cookies sont sécurisés et ne stockent pas d'informations personnelles.
Notre ambition est de servir du contenu de qualité à la demande et dans le format approprié afin que vous puissiez engager l'Union africaine de façon constructive dans vos rôles spécifiques.
Si vous avez des questions, vous pouvez contacter directement le Spécialiste Knowledge Management et Administrateur Web à l'adresse shashlm@africa-union.org

TAGGED IN REGION(S) :
Liberia Guinea Sierra Leone

COMMENTS